15
Avr

Tim Stevenson : la quadrature du carré

Originaire du sud de l’Angleterre, mais français de cœur depuis près de 28 ans, il est passionné par le dessin dès son plus jeune âge.
Créatif depuis toujours, que ce soit dans la vie professionnelle ou dans ses œuvres picturales, il s’investit pleinement dans la peinture depuis 10 ans.
Il a suivi son chemin artistique en alternant entre l’aquarelle et le collage de motifs en acrylique, tout en expérimentant la peinture en négatif qui l’amène vers l’abstraction.
Sa formation scientifique lui a donné une passion pour les énigmes mathématiques, ce qui l’a conduit à enchâsser des quadrilatères de tailles différentes à l’intérieur d’un carré de plus grande dimension, tout en cherchant une disposition esthétique pour ses compositions, d’où l’origine du titre de cette exposition.
Les collages de diverses couleurs, avec le rajout de plusieurs couches d’acrylique constituent des reliefs tout aussi étonnants les uns que les autres.
En parvenant ainsi à associer intimement art, esthétisme et science, il aboutit à une alchimie surprenante qui ne laissera pas de vous étonner au fur et à mesure de vos déambulations au milieu de ses tableaux. L’association des carrés et des couleurs,  
reflétés par les multiples reliefs de ses compositions, vous donneront l’impression d’explorer de nouveaux horizons.

Membre fondateur de l’association de « La Côtière Des Arts » de Thil,
il a exposé régulièrement ses œuvres dans la région.
En novembre 2015, il a été invité d’honneur à l’exposition de l’association Barbouille à Neyron.
En avril 2016, il a créé un triptyque de tableaux 2mx1m qui ont fait partie intégrale du décor mobile
de la scène d’une pièce de théâtre « Aztèques » de Michel Azama, joué par le groupe Théatre à Marcy (TAM)
sous la direction de Philippe Chignier.
En septembre 2016, il a complété un énnéaptyque de poissons en turquoise.